fbpx

Vers intestinaux et parasitoses digestives : la cause de tous vos soucis ?

Intestins et digestion

Il est loin le temps où nos grands-mères prenaient soin de nous vermifuger à chaque changement de saison pour prendre soin de nos intestins. Aujourd’hui on a le réflexe de vermifuger nos enfants, nos animaux, mais qu’en est-il de nous ? Selon les estimations des études médicales récentes, 85% de la population adulte de l’Amérique du Nord a au moins une sorte de parasite dans son corps. Pour être honnête, je pense que c’est également le cas en France. Pour tout savoir sur les vers intestinaux et parasitoses digestives et s’en débarrasser naturellement, je t’explique tout. 

vers parasites intestins parasitoses digestives definition remedes naturels sympotmes

Parasitose : définition 

Tout simplement, il s’agit de la présence dans notre tube digestif d’un parasite. Ces petits organismes s’abritent dans le corps d’un autre être vivant, pour s’y nourrir et s’y reproduire. 

Le parasite mène une vie parallèle à la nôtre sauf qu’il se nourrit de notre propre énergie, de nos cellules ou de la nourriture que nous consommons. Bref il nous épuise ! 

L’objectif du parasite est de rester inaperçu. Un parasite vit de manière imperceptible, car si l’on l’aperçoit, on fait surement des pas pour l’éliminer. 

Les parasites sont intelligents car ils sont capables de survivre et de se reproduire (ce qui est d’ailleurs l’objectif de tous les organismes vivants sur cette planète) tout en restant caché.

L’homme peut avoir plus de 150 parasites différents, de la taille microscopique aux tænias qui atteint plusieurs mètres de long. Les parasites vivent non seulement dans les intestins, comme de nombreuses personnes le savent, mais également dans les poumons, le foie, les muscles, le larynx, le cerveau, le sang, la peau et même les yeux ! 

Les vers les plus courants sont les oxyures et les ascaris

Les oxyures sont des petits vers d’un demi centimètre à un centimètre de long, les ascaris sont de vers ronds de 10 à 30 centimètres.

Les femelles pondent le soir à la marge de l’anus (de 10 000 à 20 000 œufs par jour selon l’espèce), d’où le prurit. 

L’oxyurose est la parasitose la plus répandue en France.  

Vers intestinaux et parasitoses digestives : les causes 

Voici quelques causes de présence des vers intestinaux et parasitoses digestives : 

  • Viande de porc infectée et/ou mal cuite (jambon, saucisson…)
  • Poisson cru (sushi)
  • Fruits et légumes mal lavés (même biologiques, ils peuvent provenir de sols contaminés, où ils peuvent être contaminés durant le transport ou la manutention)
  • Animaux domestiques : la plupart de nos animaux portent une sorte de vers dont les œufs se dispersent régulièrement à travers ces excréments. Ces œufs se collent ensuite sur les poils du chat, ou du chien, et peuvent entrer de manière directe (quand on les caresse ou quand on leur fait des bisous) ou indirecte (par la respiration).
  • Manque d’hygiène des mains
  • Système immunitaire affaibli
  • Eau de boisson (pays en voie de développement)
  • Baignade dans les eaux des rivières ou stagnantes
  • Sable

La transmission peut s’effectuer également par voie sanguine notamment par piqûre ou morsure d’un insecte.

Vers intestinaux et parasitoses digestives : les symptômes chez l’adulte

Les symptômes les plus fréquents sont les démangeaisons (notamment nez et anus), la fatigue, la perte de poids…

Parasitoses digestives : quel examen réaliser ?

La méthode habituelle pour détecter des vers est l’analyse des selles. Le problème de cet examen c’est qu’il n’est pas fiable à 100%. A savoir que la présence des vers dans les intestins est diagnostiquée à partir des œufs qui se trouvent également dans l’échantillon de selle; en revanche ceux-ci ne seront visibles (sous microscope) qu’au cas où le ver a pondu des œufs. 

Si ce n’est pas le cas, alors il est impossible de les détecter. Les médecins préconisent aux patients de soumettre 3 échantillons de selle à des dates différentes, mais malheureusement le résultat ne sera jamais fiable. 

Les remèdes naturels contre les vers

De manière préventive, je conseille de vermifuger toute la famille ainsi que les animaux familiers (voir avec le vétérinaire) deux fois par an. Le mieux, c’est de faire des cures antiparasitantes en utilisant des remèdes naturels contre les vers, comme l’ail…

Alors prêt.e à te vermifuger et à éliminer les vers et parasites de ton corps ?

Si tu souhaites aller plus loin et être accompagné.e, n’hésite pas à me rejoindre pour faire une cure complète de « détox intestinale ». 

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pourriez aimer lire :