fbpx

Catégorie

Gestion du stress

Le stress : comment ça marche ?

Définition du stress

Le stress est phénomène physiologique mis en œuvre par votre organisme pour s’adapter à un événement.

Pour bien comprendre, il faut remonter à l’époque où vous étiez encore des hommes des cavernes. Quand vous vous retrouviez face à un lion, vous viviez un stress. Vous aviez alors deux possibilités : fuir ou combattre.

Ce stress permettait alors d’adapter votre organisme à la fuite ou au combat. En effet, il se produit alors un relargage de sucre dans le sang pour faire de l’énergie, une augmentation du rythme cardiaque pour que le cerveau et les muscles soient alimentés en oxygène, dilatation des pupilles pour avoir une vision périphérique…Mais aussi vasoconstriction des vaisseaux (=mauvaise circulation) pour que le sang soit concentré au niveau des organes vitaux.

C’est grâce au stress que nous avons survécu jusqu’à aujourd’hui.

En général, le stress est toujours associé à quelque chose de négatif. Mais en tant que tel c’est juste un ensemble de réactions physiques et psychiques tout à fait normales. C’est quand le stress devient chronique et que votre organisme n’arrive plus à s’adapter à la situation que cela pose un problème.

 

Les origines du stress

Le mot « stress » a été utilisé pour la première fois par Robert Hoocke, biologiste et physicien du XVIIème siècle dans une loi qui décrivait la relation linéaire entre l’élongation d’un ressort et la force à laquelle il était soumis.

Si vous tirez sur le ressort et s’il revient à sa position initiale : le stress est vécu comme « positif ».

En revanche, si le ressort ne revient pas dans sa position initiale et qu’il est tout tordu, il n’a pas su s’adapter au stress.

 Puis, dans le courant du XXème siècle, Hans Selye définit le syndrome général d’adaptation. C’est la réponse de votre organisme suite aux agressions auxquelles il est confronté.

Ce syndrome est constitué de 3 phases :

  • Phase d’alarme: c’est « l’impact » de la nouvelle. Cela engendre un pic d’adrénaline qui permet la mobilisation des ressources. En général, elle dure quelques secondes.
  • Puis, vient la phase de résistance. Elle peut varier de quelques semaines à plusieurs mois en fonction de vos capacités et votre état psychologique.

Pendant cette période, vous sécrétez du cortisol, la fameuse « hormone du stress ».

  • Enfin, si les mécanismes d’adaptation deviennent inefficaces, votre organisme fatigue et c’est la phase d’épuisement des ressources hormonales. Cette phase est très délicate car la descente peut être brutale. Cela se traduit généralement par une dépression ou un burn-out.

Mes prestations en gestion du stress :

Les derniers articles

Informations, conseils et recettes

La respiration abdominale : le meilleur anti-stress naturel

La respiration abdominale : le meilleur anti-stress naturel

Le stress perturbe grandement la physiologie naturelle du souffle. Sans forcément vous en rendre compte, vous respirez plus rapidement et de manière plus étroite. Mais saviez-vous qu’en adoptant une respiration abdominale vous pouviez agir positivement sur votre...

Les huiles essentielles contre le stress

Les huiles essentielles contre le stress

Les effets ravageurs du stress ne sont plus à démontrer. Il s’attaque autant à l’organisme qu’à la santé psycho-émotionnelle et s’accompagne souvent de troubles secondaires. L’aromathérapie propose quelques solutions efficaces et naturelles pour y faire...

Comment arrêter de fumer grâce à la naturopathie ?

Comment arrêter de fumer grâce à la naturopathie ?

Bientôt la nouvelle année et son lot de bonnes résolutions. Et si vous décidiez d’en profiter pour arrêter de fumer définitivement ? Voici un protocole complet pour dire stop à la cigarette naturellement avec la naturopathie tout en gérant votre stress. Les effets du...

Conséquences du stress sur votre organisme

Le stress est aussi nocif que la malbouffe sur votre système digestif. D’ailleurs on le comprend vite avec ces quelques expressions populaires : « se faire de la bile », « se mettre la rate au court-bouillon »,….

De plus, le cortisol a des effets très négatifs sur votre santé sur le long terme :

  • Augmentation de la glycémie (ce qui peut nous faire prendre du poids !)
  • Diminution de la réponse immunitaire
  • Fragilisation des parois vasculaires
  • Perte de densité osseuse

Stratégie en naturopathie en cas de dépression

Trop de stress peut rapidement vous amener vers un état dépressif.

En cas de dépression, il est très important de prendre soin (aussi) de vos intestins. En effet, la sérotonine, hormone du bien-être et de la sérénité, est sécrétée en grande partie dans votre intestin. Ainsi, s’il y a quelques désordres au niveau digestif, votre hormone du bien-être ira difficilement au cerveau pour vous apaiser.

Le naturopathe vous propose une stratégie holistique alliant corps et esprit pour vous permettre d’améliorer votre santé.

Burn-Out & stress

Burn-out et dépression sont souvent confondus. Pourtant, je vous déconseille fortement de prendre des anti-dépresseurs ou des plantes calmantes en cas de burn-out.

Cela va vous ramollir. Au contraire, le naturopathe vous donne des clés adaptées à votre situation pour recharger vos ressources internes.

Stress & addictions

L’augmentation de la consommation d’alcool, de drogues, de cigarettes, de sucre et de boissons énergisantes en réponse aux facteurs de stress quotidiens crée une situation encore plus stressante pour le corps.

Le naturopathe vous accompagne pour vous aider à vous sevrer de vos addictions. Découvrez mon article sur le sujet : « Comment arrêter de fumer ? «

Méthodes naturelles pour gérer votre stress et anxiété

Alimentation anti-stress

Apporter les nutriments essentiels pour répondre au mieux à des situations stressantes se fait d’abord dans votre assiette ! Il s’agit alors d’adopter une alimentation la moins acidifiante possible. Les super-aliments comme le germe de blé, les graines germées ou l’huile de colza sont à favoriser pour une alimentation anti-stress.

Compléments alimentaires pour lutter contre le stress

Les hormones du stress sécrétées en excès vous fragilisent. En effet, la sécrétion d’adrénaline entraîne une fuite urinaire de magnésium. Or le magnésium est un oligo-élément indispensable pour gérer votre stress. Pourtant, les apports journaliers sont généralement très en-dessous des recommandations. Ainsi, je vous recommande vivement de régulièrement vous complémenter en magnésium.

D’autres vitamines et minéraux sont également conseillés pour lutter contre le stress.

Certains neurotransmetteurs comme le GABA, permettent de diminuer votre activité nerveuse et de lutter contre l’anxiété.

Plantes anti-stress

Des plantes spécifiques vous permettent de mieux vous adapter au stress. Il s’agit par exemple de la rhodiola rosea. Qualifiée de plante adaptogène, elle favorise la sécrétion de bêta endorphines, augmentant votre sensation de bien-être.

Huiles essentielles contre le stress

En utilisant des huiles essentielles ciblées, vous arrêtez de subir les conséquences du stress. Que ce soit des huiles essentielles calmantes ou des huiles essentielles liées aux émotions, elles vous aident à vous relaxer au quotidien.

Respiration anti-stress

La respiration est une technique anti-stress très efficace et très facile à mettre en place. Respirations abdominales, en cohérence cardiaque… vous sentez rapidement les effets de la pratique quotidienne.

Autres techniques utilisées en naturopathie

Le naturopathe propose plein de techniques différentes pour vous aider à mieux gérer votre stress. Massages bien-être, réflexologie auriculaire, relaxation guidée…sont des outils qui vous permettent d’atteindre un état de relaxation profond et durable.

Et vous, vous êtes souvent stressé ?

Téléchargez l'ebook "8 conseils pour améliorer son bien-être"

amet, quis, elit. consequat. neque. ut velit, venenatis ut