fbpx

Tout savoir sur :

Intestins et digestion

L’intestin : de quoi parle-t-on ?

Pour tout savoir sur l’intestin, il faut d’abord bien distinguer l’intestin grêle, le côlon et le microbiote.

L’intestin grêle

Il y a tout d’abord l’intestin grêle. Long de 5 à 7 mètres de long, l’intestin grêle assure l’essentiel de la digestion des aliments ingérés grâce aux enzymes pancréatiques et à la bile.

C’est également le lieu d’absorption des nutriments.

La muqueuse intestinale assure également la fonction de barrière : elles empêchent l’entrée de grosses molécules indésirables.

De plus, elle assure aussi la synthèse d’immunoglobulines de type A, c’est-à-dire anticorps chargés de la protection des muqueuses.

Le côlon ou gros intestin

Après l’intestin grêle, vous trouvez le côlon.

Le côlon digère tout ce qui ne l’a pas été à la sortie de l’intestin grêle, notamment les sucres indigestibles et des protéines. Ensuite, il réabsorbe de grandes quantités d’eau, des vitamines (K, B5, B8…) et des sels biliaires. Il évacue les déchets et les toxines.

Le côlon ne mesure que 1,5 m de long. Pourtant il est le siège de 100 000 milliards de bactéries, d’une masse allant de 1,5 à 2 kg.

Le rôle de ces bactéries ? Essentiellement digérer ce que nous n’avons pas pu digérer. Elles produisent ainsi des acides gras à chaines courtes très bénéfiques pour notre santé et aussi des gaz ! Maintenant vous savez d’où viennent vos pets J .

Le microbiote intestinal

Le microbiote intestinal est l’ensemble des micro-organismes qui peuplent la partie basse de notre tube digestif. Il s’agit de bactéries, virus, levures, champignons.

En plus de finir votre digestion, votre microbiote vous protège des substances pathogènes, développent et entretiennent votre système immunitaire.

Pathologies de l’intestin et naturopathie

Grâce à la naturopathie, vous pouvez améliorer quelques « désordres » liés à votre intestin. Le naturopathe, en recherchant la cause primaire de ces dysfonctionnements, vous permettra d’améliorer la santé de vos intestins et votre digestion.

Ballonnements ou le fameux « ventre de femme enceinte ».

Les ballonnements ne sont pas à prendre à la légère. C’est le reflet de ce qui se passe à l’intérieur de votre ventre.

Il existe beaucoup de raisons possibles à vos ballonnements : stress ou décompensation suite à un stress, mastication insuffisante, constipation, SIBO et même une prolifération d’un champignon de type levure que l’on appelle Candida Albicans

Aussi, des excès de sucres augmentent un excès de fermentation dans le côlon droit. Ce qui provoque des gaz, qui ne sentent pas mais qui s’entendent.

La constipation ou les intestins paresseux

La constipation est une plainte quotidienne puisqu’elle concerne environ 36% des Français. D’ailleurs les laxatifs figurent au top 10 des médicaments les plus vendus en pharmacie. Pourtant ils sont très irritants pour nos intestins. Et même s’il s’agit de plantes comme le séné ou la bourdaine.

Le naturopathe a plein de cordes à son arc pour vaincre votre constipation. Alimentation, gym des organes, gestion des émotions, réflexologie, hydrologie…Grâce à la synergie de plusieurs techniques, votre intestin retrouvera la forme.

Les diarrhées

Il y a deux types de diarrhées.

Tout d’abord les diarrhées aiguës, qui sont de courtes durées. Elles peuvent êtres dues à l’ingestion d’un met avarié, d’un excès, d’un coup de stress…

Puis il y a les diarrhées chroniques, qui viennent assez régulièrement sans raison forcément apparente. Là aussi les causes sont diverses et variées. Je vous recommande fortement de vous faire accompagner par un thérapeute pour vous aider à retrouver un transit sain.

L’intestin poreux (ou l’intestin qui fuit)

La muqueuse intestinale est une barrière efficace mais fragile compte tenu de sa faible épaisseur, de sa structure et des multiples agressions auxquelles elle est soumise en permanence.

Alors, en cas d’intestin poreux, des substances pathogènes présentes dans l’intestin franchissent aisément la muqueuse et provoquent des infections ou des réactions immunitaires qui mettent votre santé en péril : en naturopathie on appelle cela l’hyperperméabilité intestinale.

L’intestin irritable

Encore appelé le syndrome de l’intestin irritable, colopathie fonctionnelle ou colite chronique, c’est un trouble de plus en plus fréquent.

On observe notamment des épisodes où le transit est ralenti puis accéléré, des spasmes intestinaux douloureux, des gaz abondants et une intolérance à certains aliments riches en fibres (crudités, fruits crus, légumineuses) et en soufre (choux, navets, topinambours…).

En général, les examens biologiques classiques ne révèlent pas grand-chose et on vous dit que c’est dans votre tête… Pourtant des solutions naturelles et efficaces existent.

Comment prendre soin de son intestin au naturel

Comment nettoyer son intestin naturellement ?

Comme vous l’avez vu précédemment, l’intestin grêle est le lieu de l’absorption des nutriments.

A cause d’une alimentation trop déséquilibrée ou d’une constipation chronique par exemple, l’intestin s’encrasse. Les nutriments ne sont alors plus correctement absorbés. De plus, la muqueuse intestinale ainsi irritée peut devenir poreuse (welcome perméabilité intestinale).

C’est alors, comme dirait Maurice, « la porte ouverte à toutes les fenêtres ». En réalité, c’est la cause primaire de beaucoup de troubles comme : le psoriasis, l’eczéma, la dépression, les troubles ORL, les allergies…

Pour être et rester en parfaite santé, je vous recommande donc de réaliser des cures régulières de nettoyage ou d’assainissement de votre intestin.

Comment rétablir sa flore intestinale ?

Notre flore intestinale est la gardienne de votre santé. Au début de l’article, je vous disais que votre flore intestinale vous protège des substances pathogènes et favorise une bonne immunité.

En cas de flore intestinale perturbée, vous pouvez souffrir de désordres comme ceux décrits juste avant : ballonnements, constipation, diarrhées…

Il est donc indispensable de prendre soin de son microbiote. Des probiotiques sont alors recommandés ainsi qu’une alimentation adaptée.

Et vous, c’est quoi vos problèmes de digestion et/ou d’intestin ?